Le bassin laitier autour de Kolda
Géraud Magrin

La Haute Casamance apparaît comme une région pauvre, enclavée et peu urbanisée, connue surtout pour son rôle prépondérant dans la production cotonnière nationale. Depuis la fin des années 1990, elle a pourtant connu une dynamique originale, marquée par l’émergence de ceintures laitières périurbaines autour de Kolda et Vélingara, puis dans quelques gros bourgs. On y collecte et transforme du lait dans une dizaine de petites unités artisanales tournées vers le marché urbain régional ou les grands marchés hebdomadaires comme Diaobé. L’encadrement – société cotonnière, services de l’État, ONG – a joué un rôle important dans la structuration de la filière et les processus d’intensification nécessaires (complémentation de saison sèche).

Le développement de la ceinture laitière périurbaine de Kolda est ansi lié à la présence d’instances de concertation regroupant les acteurs de la filière tels que les producteurs, les livreurs, les transformateurs, mais aussi les auxiliaires de santé animale, les instituts de recherche en agronomie comme l’ISRA. Au fil des années, l’approvisionnement des unités de transformation laitière installées à Kolda, avec des capacités de 80 à 350 litres par jour, a été assuré par les villages localisés dans la périphérie de la ville. En milieu fouladou, cette nouvelle donne fut acueillie comme une révolution de l’élevage.

En 2006, la Sodefitex a élargi le bassin laitier de Haute-Casamance au-delà des ceintures périurbaines, grâce à la mise en place en milieu rural de sept centres de refroidissement (appelés tanks). Le lait enlevé par camion était vendu à Dakar et dans les villes de l’Ouest du pays, en attendant la construction d’une usine régionale de conditionnement. Mais l’opération s’est révélée peu rentable du fait de l’insuffisance de la production en saison sèche, des coûts de conservation et de transport. Depuis 2008, le nombre de tanks collectés a été diminué. Leur lait n’est plus vendu qu’aux mini-laiteries de la région.

Collecteurs en bicyclette dans la région de Kolda

Tank de la Sodefitex

Pour en savoir plus :

Dieye P.N., Montaigne E., Duteurtre G., Boutonnet J.P., 2008, « Le rôle des arrangements contractuels dans le développement du système laitier local et des mini-laiteries au Sénégal », Économie Rurale, n°303-305, pp. 108-122.