Dakar, foyer de consommation du Sénégal
Géraud Magrin

L’agglomération de Dakar concentre près de la moitié de la consommation de viande du Sénégal, soit beaucoup plus que son poids démographique (25 %). Cela reflète le niveau de vie de ses habitants, nettement supérieur à la moyenne nationale. La consommation présente aussi des formes originales – comme les réseaux de boucheries modernes (surtout pour les bovins) et l’importance de la restauration populaire (les dibiteries, surtout pour les ovins). Les trois quarts des bovins consommés à Dakar viennent du Sénégal (dont plus de la moitié du Ferlo), les autres du Mali et de la Mauritanie.

En 2005, selon la Direl, la région de Dakar a absorbé 42 % des bovins abattus au Sénégal. Viennent ensuite les régions de Thiès (12 %), Tambacounda (8 %), Saint-Louis (8 %), Diourbel (7 %), Kolda (6,5 %), Kaolack (6 %), Ziguinchor (5 %), Louga (5 %) et enfin Fatick (2 %). Les activités de la filière bétail-viande au Sénégal sont principalement tournées vers l’approvisionnement de Dakar. L’offre de viande y est constituée aux deux tiers de viande de ruminants : 49 % de bœuf, 27 % d’ovins/caprins.

La distribution de la viande à Dakar se fait à travers plusieurs points de vente. Le principal pour la viande en gros est celui des abattoirs, où s’effectuent des transactions entre les chevillards et les détaillants.

Sénégal-Le commerce de bétail sur pied-Dakar, foyer de consommation du Sénégal-Les abattages contrôlés au Sénégal en 2005

Bien qu’une grande partie des abattages au Sénégal ne soit pas contrôlée, chaque région a ses propres installations. En raison de la croissance urbaine, de nouveaux abattoirs vont être créés pour répondre à la demande, comme à Mbour. La distribution de viande passe par les nombreuses dibiteries et par quelques boucheries ayant des installations frigorifiques, principalement localisées à Dakar.

Les abattoirs de Louga

Dibiterie traditionnelle à Koungheul

Pour en savoir plus :

Mankor A., Duteurtre G., D’Hauteville F., 2005, « Le marché de la viande à Dakar : La satisfaction des consommateurs en question », dans Blogowski A., Lagrange L., Valceschini E. (coord.) : Au nom de la qualité : quelle(s) qualité(s) demain pour quelle(s) demande(s) ?, Actes du colloque des 5-7 octobre 2005, SFER – ENITA, Clermont-Ferrand, pp. 119-132.